• Mes Musiques

      

     

     

    Le temps Quil Nous reste

    RHAPSODIE POUR UN AMANT

    Sionie CD - Notre Paradis le temps Qu'il Nous ResteSionie CD - Notre Paradis le temps Qu'il Nous ResteSionie CD - Notre Paradis le temps Qu'il Nous Reste

    T'aimer ! J'ai envie de t'aimer
    Mais mon cœur est déjà occupé
    Et aujourd'hui en train de balancer
    Entre honnêteté et infidélité.
    Ma tête, par une tempête agitée,
    Ne sait plus que penser.
    Qu'il est difficile de raisonner
    Quand les sens sont ainsi malmenés.

    T'aimer ! J'ai envie de t'aimer
    Pour le temps qu'il nous reste à passer.
    Tu es déjà en automne, moi encore en été,
    Mais notre vie s'esquive à tout jamais
    Et des mois ce seront écoulés
    Avant que nous n'ayons rien changé.
    Qu'il est pénible de devoir décider
    Lorsqu'on est prisonnier de trop de préjugés.

    T'aimer ! J'ai envie de t'aimer
    Pour quelques heures ou pour l'éternité
    Mais il m'est impossible de transgresser
    Les principes qu'on m'a inculqués
    Et trahir un engagement sacré.
    Sur mes sens ma tête va donc l'emporter
    Et je garderai ce désir de t'aimer
    Jusqu'à mon souffle dernier
    Et, si tu partais le premier,
    Une heure je ne te survivrais.
    Même les yeux à jamais fermés,
    Dans cet autre monde peuplé d'étrangers,
    Je veux espérer que je te retrouverai
    Et que je pourrai m'accorder
    Ce qui, sur terre, m'a été refusé : t'aimer !
    T'aimer ! Et par toi être enfin aimée.

    Rosemonde France

    Sionie CD - Notre Paradis le temps Qu'il Nous Reste

    Tornéro  merci Nadine ma perle 

     

    Vidéo-Comentaire sur Paris Montmartre

    Vidéo Commentaire Sur Paris -Monmartre

    Vidéo-Comentaire sur Paris Montmartre

    Vidéo-Comentaire sur Paris Montmartre

    Vidéo-Comentaire sur Paris Montmartre

    Montmartre est un ancien village rattaché à Paris en 1860, sur une colline dominant la ville à 130 mètres de hauteur. Son territoire compose l’essentiel du 18e arrondissement, au nord de Paris et est l’un des plus visités de la capitale. Son nom viendrait soit de Mont-Mars (dieu de la guerre des romains), soit de Mont-Martyrs.

    On vient à Montmartre pour se promener dans ses vieilles rues aux charmes d’antan et encore emplies d’artistes, comme la place du Tertre, ou bien la rue Lepic et son café Les Deux Moulins, célèbre depuis le film Amélie Poulain, les bâtiments années 30 de la rue Saint-Vincent... ; mais aussi pour sa dimension religieuse importante.

    Montmartre n’est plus un village populaire tel qu’il le fut, et les“bourgeois-bohèmes” (bobos) ont remplacé les artistes-bohèmes. Les bobos entretiennent cependant l’esprit des lieux, même si l’authenticité n’est plus tout à fait au rendez-vous..

    Un bon circuit :Pour monter sur la butte depuis le Métro Anvers, prenez la rue de Steinkerque ; puis à gauche la rue d’Orsel ; à droite la rue des Trois Frères ; à Gauche la rue Yvonne Le Tac et, après la place des Abbesses, à droite par la rue de Ravignan. On peut redescendre de la Butte par derrière la place du Tertre : rue des Saules ; à gauche par la rue Saint-Vincent, puis à gauche les escaliers qui reviennent vers l’avenue Junot, et à droite puis droite vers la rue Lepic que l’on suit jusqu’à ce que la rue Maistre soit à droite. Cette dernière ramène à la rue Caulaincourt que l’on prend vers la gauche, puis à gauche sur le boulevard de Clichy et ensuite Rochechouart

    surprise d’y assister à des vendanges ! Cette culture de la vigne n’est pas nouvelle : le dieu Bacchus eut sur la Butte un temple qui lui était dédié ; et les Abbesses possédaient aussi un pressoir près de l’église Saint-Pierre. En 1576, une politique de réduction du nombre de tavernes est mené dans Paris, et ses habitants prennent alors l’habitude de venir à Montmartre dans ces nouveaux cabarets qui éclosent un peu partout. On y sert les vins locaux venant des vignes de Sacalie, la célèbre Goutte d’Or, le Clos Berthaud, la Sauvageonne, la Vigne de Bel-Air

    Vidéo-Comentaire sur Paris Montmartre

    - Nicolas de Angelis -
    * Concerto de Aranjuez *

    Mon amour, sur l'eau des fontaines, mon amour
    Où le vent les amène, mon amour
    Le soir tombé, qu'on voit flotter
    Des pétales de roses

    (Mon amour et des murs se gercent, mon amour)

    Au soleil au vent à l'averse et aux années qui vont passant
    Depuis le matin de mai qu'ils sont venus
    Et quand chantant, soudain ils ont écrit sur les murs du bout de leur fusil
    De bien étranges choses

    Mon amour, le rosier suit les traces, mon amour
    Sur le mur et enlace, mon amour
    Leurs noms gravés et chaque été
    D'un beau rouge sont les roses

    (Mon amour sèche les fontaines, mon amour)

    Au soleil au vent de la plaine et aux années qui vont passant
    Depuis le matin de mai qu'il sont venus
    La fleur au cœur, les pieds nus, le pas lent
    Et les yeux éclairés d'un étrange sourire

    Et sur ce mur lorsque le soir descend
    Aranjuez, mon amour
    On croirait voir des taches de sang

    (Ce ne sont que des roses)

    Aranjuez, mon amour

     

    Nicola de Angélis ~ Concerto de Aranjuez

    Pour toi Juan car tu aime cette musique

    Nicola de Angélis ~ Concerto de Aranjuez

     

    Tornéro  merci Nadine ma perle 

    Chan d’Édith Piaf- Touvé sur le net  

       

     Sionie Hommage A Mes Cher Disparues

    Tornéro  merci Nadine ma perle

     

     

     

    Pasqualino UBladini - 

    Alif, (Girovaghi Notturni), by pasqualino Ubaldini

    Tornéro  merci Nadine ma perle

     

     

    Comme un Chanson d'amour - Franky Koe Texier

     Tornéro  merci Nadine ma perle

     

    Moi je n'ai pas Changé - Enzo Castélli

    Tornéro  merci Nadine ma perle

     

    Joss51  - Johny LoveH

    Tornéro  merci Nadine ma perle

     

     Lyrics to Notre Chanson :

     

    Quand pour la dernière fois,
    Entre nous le rideau tombera
    Par les pleurs d’un dernier rigolo,
    Quand les feux de la rampe s’éteindront
    Avant de baisser les bras,
    S’il me reste un souffle de moi
    J’aimerais alors à l’unisson,
    J’aimerais chanter notre chanson.

    Ref
    Et cette chanson parlera de nous,
    Un refrain comme un frison
    Où l’on s’avoue tout, de nous
    Oui cette chanson parlera de nous,
    Elle dira à sa façon rappelez-vous de tout.

    À ce dernier rendez-vous,
    Puisse qu’il faudra partir malgré tout
    Musiciens si l’émotion m’étreint,
    Ils devinent que je l’aime au refrain
    Si par d’autre succès fous,
    Les radios me séparent de vous
    Dans vos cœurs si s’efface mon nom,
    N’oubliez jamais notre chanson. (Ref)
    Comme une rengaine que l’on n’oublie pas

    Quand nos cœurs en chœur reprennent
    je n’aimais que toi tu vois
    Cette mélodie je l’écris ce soir
    Car demain comme aujourd’hui
    Reviendrez-vous nous voir pour me dire au revoir.

    (Merci à Mariette pour cettes paroles)
     
    Quand pour la dernière fois,
    Entre nous le rideau tombera
    Par les pleurs d’un dernier rigolo,
    Quand les feux de la rampe s’éteindront
    Avant de baisser les bras,
    S’il me reste un souffle de moi
    J’aimerais alors à l’unisson,
    J’aimerais chanter notre chanson.

    Ref
    Et cette chanson parlera de nous,
    Un refrain comme un frison
    Où l’on s’avoue tout, de nous
    Oui cette chanson parlera de nous,
    Elle dira à sa façon rappelez-vous de tout.

    À ce dernier rendez-vous,
    Puisse qu’il faudra partir malgré tout
    Musiciens si l’émotion m’étreint,
    Ils devinent que je l’aime au refrain
    Si par d’autre succès fous,
    Les radios me séparent de vous
    Dans vos cœurs si s’efface mon nom,
    N’oubliez jamais notre chanson. (Ref)
    Comme une rengaine que l’on n’oublie pas

    Quand nos cœurs en chœur reprennent
    je n’aimais que toi tu vois
    Cette mélodie je l’écris ce soir
    Car demain comme aujourd’hui
    Reviendrez-vous nous voir pour me dire au revoir.

    (Merci à Mariette pour cettes paroles)
      Tornéro  merci Nadine ma perle

    Les Yeux d'un soir

    Tornéro  merci Nadine ma perle

    Tornéro  merci Nadine ma perle

     

     Paroles Tornéro




    Tornéro  merci Nadine ma perle
    Je vois encore le train partant
    et vous
    Qu'est-ce que le sèche-Sitting lacrymogènes - Tornero
    Comment 'peut être une année sans vous.

    Maintenant attendre la chatte écriture tenapo '
    Une année n'est pas «un siècle - Tornero
    Comment est-il «difficile d'être sans vous.

    six
    es ma nostalgie la vie
    sans vous
    Tornero
    Je vais être de retour.

    Depuis votre départ pour moi la solitude e'cominciata
    Autour de moi, il ya le souvenir des beaux jours de notre amour
    La rose que tu m'as quitté et vous désormais séchées

    Et je le garde dans un livre que je ne cesse jamais de lire.

    Ricominciarse avec vous tellement
    vais attendre pour moi le temps passe vite-Tornero

    Pensez à moi et connaissez toujours le temps passera
    six
    es ma vie
    l'amour
    mon amour
    nostalgie
    un an n'est pas 'un siècle
    sans vous
    Tornero
    Tornero
    Pensez toujours à moi que vous savez
    je serai de retour
    Je vais être de retour.


    Isabelle Boulet l'amitié
    Tornéro  merci Nadine ma perle

    http://ekladata.com/sionie-kaline.eklablog.com/mod_article64861739_50f799845e785.png

    « Andalousie - Juan De Sévilla & Séditio AmorHeureux Wenk-eend a mes amis »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    4
    LaRebelle
    Vendredi 11 Janvier 2013 à 15:27

    Bonjour ma Sionie,me voilà enfin pour te souhaiter un bon vendredi

    contente que le plus dur sois passé

    erssaie de passer un bon après midi et de te changer les idées

    Gros bisous

    sophie

    ps: jolies vidéos

    3
    alfea10
    Vendredi 11 Janvier 2013 à 11:28

    bonjour ma belle je passe te souhaiteé une agréable journeé en ce vendredi prend bien soi de toi bise vero

    2
    Vendredi 11 Janvier 2013 à 10:20

    coucou

     

    je t'envoie beaucoup de courage avec cette image calmante

    La mer, qu'on voit danser...
    bonne journée

    bisousssssssssss

    1
    Vendredi 11 Janvier 2013 à 10:15

    bonjour sionie

     

     

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter