• Jean Férrat

      

     
     
      A Jean Ferrat
     
     
                   
    Si j'étais un poète; JE t'écrirai des rimes,
    Maïs JE n'ai Que mes mots; Je les mets sur ton coeur.
    Si j'étais peintre non grand, JE ferais du sublime,
    Je prendrais verser couleur, mon sang, miel lun., pleurs mes.

     
    Et JE créerai pour toi la plus belle des toiles,
    Avec fond de ciel pourpre sur soleil couchant de l'ONU,
    TANDIS Québec Dans le ciel, ton étoile brillerait
    Notre Planète Nimbant de talent divin tonne.

     
    Je te VOUE O! Poète, immense admiration,
    Quand tu chantes l'Amour, il n'ya pareil tonnes,
    Pour émouvoir les cœurs, et les faire en Urgence
    S'épanouir de joie, Comme vermeil de l'ONU fruits beau.

     
    O! Combien tu manques le nous, Tu es irremplaçable,
    Tes mots tells des Joyaux, plus purs Que le Diamant,
    Tes chansons-poésies, inoubliables chef-d'oeuvre,
    Resteront à Jamais nos DANS âmes d'enfants.

     
    Reviens-nous Tarder sans, NE FAIT UNO plus Attendre,
    Tu le sais t'aimons UNO «A Perdre la raison»,
    Que toi sérieuse-nous sans, Qui UNO une Comprendre fel
    L'essentiel de la vie, le bonheur, la passion ...
    (Ecrit le 5/mars 1989. Hommage à Jean Ferrat, poète immense )
     
     
     
     
    Sionie
    « Ma fleur péféréBurj Dubai Khalifa Fountain 'Time to Say Goodbye' »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 24 Juillet 2011 à 18:51

    Bonsoir sionie ! si vous saviez comme j'aime cet homme magnifique depuis gamine, j'entendais chez chansons chez mes parents et mon frère le chantait si bien ! grande émotion quand il est parti le poète ! aimer à perdre la raison, aimer en n'en savoir qu'en dire , a n'avoir que toi d'hirizon et ma préférée ! 2 enfants au soleil : La mer sans arrêt roulait cses galets sont tombés dans leau comme 2 oiseaux ....quand ils ont courus dans l'eau ...et si c'était comme si tout recommencait !


    magnifique, ma jeunesse près e l'air , cette chanson me fait penser à mon premier amour ! j'habitais au bord de la mer à 200 m !


    quel merveille cet homme !


    et modeste , intègre et nuit et brouillard !


    salut Jean !


    sionie , je n'ai ps trouvé le lien , je suis un peu perdue !! je ne sais pas où ! j'avais mis un com ! je sais que fanyzoreille est venu , je lui avais dit que c'était un bijou !


    si vous pouviez me mettre un lien ! !


    merci


    je vous aime beaucoup ! votre univers me bouleverse ! si le monde pouvait lui ressembler !


    là , j'écoute Ferrat !


    une rose pour lui !


    bises du soir !


    fleur


    que ce soit dimanche ou lundi ! Ferrat

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter